Nocturnes

Nosy Be, à l’image de la région nord de Madagascar, baigne dans le Salegy, genre musical et danse issus de musique traditionnelle, souvent accompagnée d'accordéon, électrisée et modernisée par des artistes tels que Jaojoby et nombres de ses « héritiers successeurs » comme Wawa ! Cette musique très entrainante génère une frénésie de danse et de festivités qui ont fait de Nosy Be un fameux lieu d’ambiance et de musique. Un florilège de dancing, boites et bars musicaux sont présents sur l’ile et notamment vers Ambatoloaka. Une particularité est que, selon le jour de la semaine c’est plutôt dans un lieu défini que tous se rendent.

BARS

 

Sando’s bar Près de l’hôtel un bar malgache sympa ou l’on peut manger.

Chris Manga Be À l’entrée de Dzamandzar, joli bar local avec ambiance musicale. 

Quai 13-48 Resto-bar de la marina du Cratère, devant les voiliers au mouillage. 

Ankoay En arrivant au marché d’Hellville, une terrasse très fréquentée.

Tonga Tiki À Hellville à coté de la prison, lounge et restaurant agréable.

Si on croise des bars dans toute l’Île, le pôle d’animation se trouve à Ambatoloaka et alentours :
Le Billard, le Taxi Be, la Maison de la mer, le Beach Bar, le Danaé et d’autres sont autant d’endroits où l’on peut prendre un verre, écouter les groupes live, la musique, les karaokés : la panoplie complète pour les noctambules.

DANSE

 

L’incontournable Tatie Cris, « une institution » le dimanche en soirée sur la plage de Madirokely ou malgaches jeunes et moins jeunes, résidents, touristes en quête d’authenticité se retrouvent là pour un moment de pur ambiance..

 

La Sirène, le spot du dimanche et du jeudi pour des soirées animées et sympathiques.

 

Le Manava à Hellville. Boite style tropical, ouverte la semaine.

 

Le Djembé, la boite fréquentée à Ambatoloaka en semaine. Bonne ambiance, confortable.

 

Le Danaé, l’After de Tatie Cris, le dimanche soir à Dar es Salam, ambiance jeune et extrêmement locale. Il faut jouer des coudes et être patient pour accéder au bar, un peu de vigilance sur le contenu de nos poches tant l’endroit est surpeuplé. Agoraphobe, évitez !

 

La Banane à Dzamandzar le dimanche soir. Un autre moment Roots de l’ambiance Gasy, très local !

Retour activités